• w-facebook
  • Twitter Clean
  • Linkedin Core-Prev
  • Youtube Core-Prev

© 2018 par Core-Prev

Enregistré sous le N° 75 17 02035 17

Formation Habilitation Electrique (H0B0 - BE - BS)

 

L’habilitation électrique est aujourd’hui un passeport pour celui qui est amené à exercer son métier dans les zones d’installations électriques ou dans leur voisinage.
Pour rappel, l’habilitation électrique est « la reconnaissance par l’employeur de la capacité d’une personne placée sous son autorité à accomplir les tâches qui lui sont confiées en sécurité vis-à-vis du risque électrique » (selon la norme C 18-510). L’habilitation électrique est devenue une obligation légale en France depuis juillet 2011.

Á qui est destinée cette formation ?

 

Le titre d’habilitation électrique est délivré par l’employeur et lui seul. Il lui revient de s’informer de l’activité de son employé, d’identifier les domaines d’intervention de ce dernier afin de l’orienter vers la formation d’habilitation électrique qui lui est appropriée.


La formation est à la charge de l’employeur. La délivrance du titre d’habilitation électrique n’est faite que sous deux conditions :


le salarié a suivi une formation théorique et pratique sanctionnée par une attestation de suivi ;
• le salarié est déclaré apte par le médecin du travail.

Choisissez votre formation habilitation électrique en fonction de vos besoins
QUELLE HABILITATION POUR QUELLE OPERATION ?

H0 - B0 (1 journée) : Aucune opération d’ordre électrique n’est réalisée mais accès à des zones ou emplacements à risque spécifique électrique (accès réservé aux électriciens). Travailleurs : peintre, maçon, serrurier, agent de nettoyage... ne réalisant pas de réarmement de disjoncteur, pas de remplacement de lampe, fusible... mais uniquement des travaux de peinture, maçonnerie...

BS (2 journées) : Intervention élémentaire sur des circuits terminaux (maxi 400 V et 32 A courant alternatif). Types d’opérations : 


1. Remplacement et raccordement de chauffe-eau, convecteurs, volets roulants...,
2. Remplacement de fusibles BT, réarmement de protections,
3. Remplacement à l’identique d’une lampe, d’un socle de prise de courant, d’un interrupteur,
4. Raccordement sur borniers (dominos...) en attente,
5. Réarmement d’un dispositif de protection.


Travailleurs : gardien d’immeuble, chauffagiste, plombier, peintre...

BE (2 journées) : Manœuvre de matériel électrique pour réarmer un disjoncteur, relais thermique..., mettre hors ou sous tension un équipement, une installation. 
Travailleurs : informaticiens, gardien, personnel de production... réalisant uniquement ce type de manœuvre.

Qui doit être habilité ?

 

Tous les travaux électriques et non électriques, effectués sur une zone d’installation électrique ou au voisinage sont concernés par l’habilitation électrique. Ce qui signifie que, ce n’est pas seulement le personnel électricien (électriciens, électroniciens, etc.) qui doit être habilité. L’habilitation électrique concerne également le personnel non électricien comme par exemple les agents d’entretien, les peintres, les maçons, ou encore les menuisiers. Les travailleurs étrangers sont également tenus d’avoir le titre d’habilitation électrique pour effectuer des travaux sur le sol français.

Qu’obtient le salarié avec cette formation ?

 

La réussite aux épreuves d’évaluation mises en œuvre à l’issue de la formation permet d’obtenir une attestation délivrée par l'organisme de formation.

Coût de la formation ? Nous contacter

 

Le coût d’une formation Habilitation électrique peut être pris en charge dans le cadre du financement de la formation professionnelle continue.

Afin de répondre aux mieux à vos besoins, votre demande,  fera l’objet  d’une étude préalable et d’une estimation personnalisée.
Contactez nous pour un devis gratuit